Uncategorized

Réception des commandes : comment ne pas faire d’erreurs

Comme la préparation des commandes, l’étape de la réception demande un protocole précis et une organisation sans failles afin d’éviter toute erreur. La logistique demande beaucoup de rigueur, et la moindre erreur peut s’avérer très problématique. De la réception des commandes, jusqu’au stockage, de nombreuses étapes intermédiaires sont nécessaire pour le bon suivi de toute la chaine logistique. C’est pourquoi, nous avons décidé de vous donner quelques conseils pour préparer au mieux l’arrivée de vos prochaines commandes.

Une vérification des marchandises optimale

Une coordination efficace de votre Supply Chain repose sur une planification claire et une diffusion d’informations optimale. La première étape consiste à planifier vos entrées de marchandises. La réception des marchandises doit suivre un protocole que vous aurez mis en place : quelles machines de manutention utiliser, où les commandes doivent être posées, etc.  

Ainsi, une fois la livraison arrivée, vos professionnels doivent être en mesure de vérifier l’état des marchandises, avec toutes les informations nécessaires pour le faire. Le contrôle de la qualité de ces dernières soit être complet et minutieux, si certaines commandes ont été endommagées pendant le trajet, c’est le seul moment ou vous pouvez vous retourner contre le transporteur pour leur remboursement des frais, après il sera trop tard.

Vous devez vérifier les matières premières, les conditions de transport, l’emballage, etc. Une fois toutes les vérifications effectuées, vous pouvez passer à l’étape du référencement de vos commandes.

Bien étiqueter et adresser ses commandes

En logistique, chaque nouvelle étape doit être tracée. Vous devez enregistrer le numéro ou le code de la commande, le bon de livraison, la description des marchandises et les quantités reçues, et enfin le résultat du contrôle qualité. Si les grosses entreprises disposent d’outils capables de réaliser ces tâches en peu de temps, les petites entreprises ont également des techniques et outils moins coûteux qui leur permettent de gagner du temps. C’est le cas par exemple avec des tampons de commande, pour y inscrire le code ou le numéro. Pour le stockage, regrouper entre elles les commandes qui se stockent à proximité, sur des palettes par exemple. Les opérateurs doivent ensuite vérifier les quantités et la correspondance des marchandises avant de les entreposer. Ceci permet d’éviter les erreurs de stockage, qui peuvent vous faire perdre du temps lors du réapprovisionnement du magasin ou de la livraison client, et donc générer de l’insatisfaction client.

Optimiser votre espace de rangement

Comme vous l’aurez compris, l’organisation de votre espace est très importante pour une réception de commandes sans accros. Vous devez structurer votre espace en plusieurs parties, dédiées à la réception, à la vérification, et au stockage. L’entrepôt en lui-même doit être aussi adapté au type de camions que vous recevez, et vous devez également organiser l’espace extérieur, avec la disposition des quais de chargement. Si vous disposez d’un grand entrepôt, des logiciels de suivi vous aideront protocoliser vos opérations, et des outils à automatiser certaines tâches pour améliorer votre productivité et fluidifier les flux dans l’entrepôt.

What is your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

1 Comment

  1. je suis emu de faire la bonne lecture a la documentation qui ma servi de guide pour la comprehension du contenu sur le sujet magasin

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *