LOADING

Suivez moi

Marketing Programmatique: Kesako ?
juillet 16, 2018|Les nouveaux outils du marketing

Marketing Programmatique: Kesako ?

Marketing Programmatique: Kesako ?

Sous ce terme un peu barbare se cache une réalité plus pragmatique. Le
marketing programmatique est en fait un synonyme du marketing
automatisé. Bien connu des professionnels du marketing digital, ce
procédé a tout simplement donné un nouveau visage à la publicité sur le
net.

Une définition simple

Le marketing programmatique vise à une simplification des moyens
qu’ont les entreprises de se faire connaître sur internet. Lorsque l’on
navigue sur le web, on voit apparaître des publicités ciblées, souvent
personnalisées, et qui n’ont aucun rapport avec le site visité. C’est cela le
marketing programmatique : se faire voir par des cibles précises.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Tout part du clic de l’utilisateur. Si celui-ci visite un site utilisant le
système programmatique, son historique sera analysé en quelques
microsecondes. Ses préférences, ses centres d’intérêt… seront mis en
avant et cernés avec précision. C’est alors que l’espace publicitaire
disponible sur le site sera mis – virtuellement – aux enchères. Ces
enchères sont proposées aux entreprises ayant un rapport avec les
centres d’intérêt du visiteur. L’entreprise qui remporte l’enchère verra sa
publicité choisie pour apparaître sur l’écran du visiteur. Cette opération
se déroule en une microseconde.
Ce processus permet aux entreprises de proposer leur publicité
uniquement aux personnes potentiellement intéressées et non plus à un –
trop – large public.

Plusieurs types de marketing programmatique

Il existe en fait trois types de marketing automatisé. Le plus utilisé est le
Real Time Bidding ou RTB. Ce système utilise un algorithme simple
offrant la possibilité de sélectionner les clients et les sites web idéaux par
rapport au coût. Le système utilise la Big Data et les enchères publiques
et peut ne pas être totalement sécurisé.
A l’inverse, la programmatique directe est plus sûre. Elle va mettre en
contact direct le vendeur d’espace publicitaire et l’acheteur qui aura un
contrôle direct sur ses affichages.
Autre type à mi-chemin entre les deux précédents : l’enchère privée.
Dans ce cas, c’est le vendeur d’espace publicitaire qui propose aux
annonceurs de faire les enchères. Le propriétaire du site a alors plus de
contrôle sur ce qui est affiché sur ses pages.

Une utilisation complexe mais performante

Le marketing programmatique, cela semble simple. On détecte des
clients potentiels et on leur propose une publicité lorsqu’il visite un site
partenaire. Mais en réalité, ce n’est pas aussi évident.
C’est en effet un procédé récent qui peut encore poser problème. Il est
important de faire appel à des professionnels qui possèdent les
compétences techniques indispensables. Avoir recours au marketing
programmatique c’est aussi la possibilité de perdre de l’argent. En effet,
lorsqu’il y a de faux clics – générés par les bots – sur les publicités et les
sites, les enchères enclenchées par ces actions seront inutiles.
Toutefois, le marketing programmatique reste un outil de qualité pour se
faire voir par des clients ciblés. 75% des professionnels pensent que cela
permet d’augmenter les ventes. Il est également possible avec ce
procédé d’envoyer non plus des publicités mais des messages
personnalisés.
C’est une solution qui permet de toucher un public précis et donc de ne
plus perdre de temps ni d’argent à proposer ses publicités à des
personnes qui n’y trouvent aucun intérêt. C’est un moyen qui vous
permet tout simplement de toucher des consommateurs intéressés par
vos produits et services. Ceux-ci se sentiront compris et apprécieront de
voir des publicités en rapport avec leurs goûts. C’est d’ailleurs un outil
qui progresse de façon importante chaque année – autour de 42%.

Aucun commentaire
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *