LOADING

Suivez moi

Le SWOT ( forces, faiblesses, opportunités, menaces)
octobre 9, 2017|Les bases du marketing

Le SWOT ( forces, faiblesses, opportunités, menaces)

Le SWOT ( forces, faiblesses, opportunités, menaces)

Sous ce nom barbare se cache un outil très utilisé en entreprise. Le
SWOT permet en effet de déterminer avec précision différents critères
pour obtenir une stratégie performante et une vision globale des
possibilités.

Un outil marketing puissant

Le SWOT ou Strengths (Forces), Weaknesses (Faiblesses), Opportunities
(Opportunités) et Threats (Menaces)est un outil qui vise à regrouper les
différentes informations et à les analyser afin de déterminer une piste
efficace pour un développement sans faute d’une entreprise ou d’un
produit. Cette matrice – puisqu’il s’agit de cela – est utilisée avant le
lancement d’un projet afin d’en déterminer les tenants et les
aboutissants. Elle englobe les différents domaines – interne et externe –
et va donner un panorama précis de ce qu’il faut faire ou ne pas faire
pour la réussite du projet.
Le SWOT va analyser en parallèle sur les forces externes – les
opportunités et les menaces – et internes – les forces et les faiblesses.
C’est donc un outil qui voit réellement dans sa globalité un projet et est
de ce fait très avantageux avant de lancer un produit sur le marché.

Bien utiliser le SWOT

Pour obtenir une analyse sans faute, il est indispensable de bien utiliser
la matrice. Pour cela, il faut avant tout analyser de manière classique les
différents aspects du produit et ses répercussions. Sans cela, les
conclusions données par le SWOT ne seront pas profitables. Le SWOT
fournit une longue liste qui sans références « humaines  » ne sert à rien. Il
faut comparer ces résultats avec les données habituellement utilisées
pour obtenir une analyse complète.
Recueillir des données au préalable va aussi permettre de resserrer les
domaines de recherche du SWOT et donc d’obtenir des données plus
précises. Sans cela, la matrice va s’éparpiller et donc ne sera plus un allié
marketing.
Il est donc indispensable pour bien utiliser cet outil de « dégager le
terrain » de manière synthétique.

Des résultats probants ?

Le SWOT ne va pas donner des faits précis mais des recommandations.
Libre aux entrepreneurs ensuite de les suivre ou non. Ces
recommandations doivent être intégrées dans le plan d’action. Les
informations données par la matrice vont avant tout récapituler les forces
et les faiblesses du produit. Pour qu’elles soient efficaces, il faudra donc
saisir les opportunités proposées par le marché et, bien sûr, tenter de
supprimer les faiblesses et faire face aux menaces.
Une fois les enjeux et les chemins stratégiques mis en lumière, il est plus
simple de les traiter. Nombreux sont les utilisateurs qui effectuent un
résumé – en quelques phrases – des résultats du SWOT. Ils peuvent ainsi
voir rapidement les chemins à suivre.
Le SWOT offre un schéma clair des avantages et des faiblesses mais pour
être utile encore faut-il suivre point par point ces analyses. Si la matrice
indique que le produit en projet ne concerne pas un public suffisant, il est
indispensable d’analyser pourquoi et d’y remédier. Si au contraire, il
indique que la boutique est agréable et que la décoration est bien
accueillie, il sera de bon ton d’ouvrir une nouvelle boutique avec ces
mêmes caractéristiques.
Le SWOT est donc un outil audit marketing pratique qui analyse les
différents avantages mais aussi les faiblesses d’une entreprise. Pour être
vraiment utile, il a besoin d' »appuis humains » avant, pendant et après
son analyse. Simple et rapide, il est une aide précieuse pour développer
sa société à condition de bien savoir l’utiliser pour créer une stratégie
pertinente.

Aucun commentaire
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *