LOADING

Suivez moi

L’e mailing est-il en perdition ?
octobre 3, 2016|Fidélisation de clientèle

L’e mailing est-il en perdition ?

L’e mailing est-il en perdition ?

Dans le domaine du marketing direct, l’ e mailing a longtemps eu une place de choix pour les professionnels qui souhaitent communiquer sur des offres promotionnelles, des informations pratiques ou pour des mises en avant commerciales. Cette technique consiste à envoyer des mails en masse à une cible de personnes bien particulières : il peut s’agir de leur âge, de leur zone géographique, de leurs habitudes d’achat, etc. Face à la digitalisation des entreprises et des sites e-commerce qui poussent comme de véritables champignons, peut on dire que l’ e mailing est en perdition ? Point sur ce phénomène.

Un outil de communication qui a trouvé de la concurrence

Même s’il a été efficace, l’ e mailing a vite été devancé par des techniques bien plus efficaces pour toucher les cibles convoitées par les professionnels, comme par exemple le SMS ou le traditionnel courriel postal personnalisé.

Même s’il a été opté pour son cout quasi nul, l’ e mailing est en passe de se démoder pour de multiples raisons : la première est que les consommateurs les renvoient de plus en plus dans la catégorie des spams et qu’ils passent à la trape dans les boîtes de réception.

En second lieu, on voit de plus en plus d’arnaques qui n’hésitent pas à utiliser des grands noms des institutions ou des entreprises pour obtenir des données bancaires. Les consommateurs sont ainsi plus méfiants à ouvrir des e-mails et ce, même s’ils connaissent l’enseigne qui l’envoie.

Un potentiel sur exploité

Même si une offre alléchante est envoyée par e-mail, bon nombre de personnes ont pris des habitudes bien propres pour leur shopping en ligne et se dirigent d’emblée vers des sites spécialisés dans les bons plans ou vers des remises immédiates.

Dans le milieu professionnel, cela ne déroge pas à la règle car l’effet surprise et promotionnel perd toute sa superbe pour être assimilé comme « pub » et donc transféré directement à la poubelle.

De plus, les accroches des objets sont toutes connus et ne créent plus l’impulsion d’achat : c’est pourquoi les entreprises se tournent vers des moyens plus chers certes pour communiques, mais plus efficaces dans le taux de transformation.

L’ e mailing n’est donc pas promis à un bel avenir devant lui : même s’il a connu un véritable boum avec la démocratisation d’Internet dans les foyers, il est en passe de passer le flambeau à des canaux de communication plus pertinents et plus propices à susciter l’impulsion d’achat chez le consommateur.

Aucun commentaire
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *